Les résidents des centres de soins ont tout à gagner d’un environnement calme et agréable. Une bonne acoustique est donc essentielle. Dans le centre WZC Veilige Have, à Aalter, l’espace de vie des résidents atteints de démence est équipé d’un sol LVT de Moduleo, précisément en raison de ses propriétés acoustiques.

 

« Les centres de soins comme le nôtre sont toujours animés et en activité », déclare Danny Sagaert, directeur général du centre WZC Veilige Have, à Aalter. « Les longs couloirs causent beaucoup de nuisances sonores. Le personnel est constamment en mouvement et se déplace avec des chariots. Les matériaux durs et surtout le sol en céramique et tous ses joints font résonner le bâtiment, jusque dans les espaces communs des résidents. » 

 

Acusticare : une meilleure acoustique pour une meilleure qualité de vie
Le WZC Veilige Have est l’un des cinq centres de soins qui participent au projet « Acusticare ». Cette collaboration entre l’Université de Gand et l’Arteveldehogeschool entend contribuer à améliorer la qualité de vie des résidents, à diminuer l’utilisation des médicaments et à réduire le stress professionnel du personnel, et ce, au travers d’études et d’optimisations du bruit et de l’acoustique.
 
Le projet s’adresse aux résidents atteints de démence qui présentent des problèmes comportementaux ou psychologiques (BPSD). Le bruit et l’acoustique peuvent influer positivement et négativement sur ces problèmes. En étudiant les espaces de vie, les chercheurs veulent, dans la première phase du projet, améliorer l’influence du bruit sur les résidents ou y remédier. Dans la seconde phase, ils projettent de créer des « paysages sonores » en vue d’influencer et de réduire les troubles du comportement.

 

Le sol LVT insonorisant apporte sa pierre à l’édifice
« Dans le centre WZC Veilige Have, l’un des deux espaces de vie des résidents atteints de démence a entièrement fait peau neuve. Afin d’optimiser l’acoustique, la pièce a été équipée de parois et de plafonds insonorisants, ainsi que d’un revêtement de sol LVT de Moduleo », explique Katrien Van Compenolle, Project Advisor chez IVC.
 
« Tous les bruits du couloir retentissent dans cet espace de vie, au détriment de la tranquillité de nos résidents », ajoute Danny Sagaert. « C’est pourquoi nous avons remplacé les matériaux durs de la pièce par des matériaux aux propriétés insonorisantes. Le plancher en céramique de l’espace de vie était, par ailleurs, déjà fissuré. Nous en avons profité pour le renouveler. Notre premier choix s’est porté sur un sol en PVC standard, mais nous nous sommes ensuite tournés vers les sols en vinyle de Moduleo. Ils sont dotés d’une couche d’usure plus épaisse et se prêtent donc parfaitement aux espaces très fréquentés. Ils sont plus résistants et étouffent le bruit. Un facteur décisif à nos yeux. »

 

Un résultat avéré
La différence sonore peut être testée car le deuxième espace de vie du département, réservé aux résidents atteints de démence, n’est lui pas équipé de matériaux insonorisants. « Nous constatons une nette différence en termes de confort acoustique, comme le confirment aussi les mesures. L’avenir nous dira si ce changement bénéficie à la tranquillité des résidents, mais nous nous montrons déjà très positifs à cet égard », déclare Danny Sagaert.
 
En marge des qualités d’absorption acoustique, d’autres raisons ont incité la direction du centre WZC Veilige Have à choisir un sol LVT de Moduleo. « Le sol est imperméable, facile d’entretien et rapide à installer, car il peut être posé sur le sol en céramique existant. Nous sommes très satisfaits du résultat »,conclut le directeur général.