Ils craignent cependant la mise en œuvre de changements rapides, en raison de la technologie elle-même et des conséquences pour la recherche médicale. La majorité d’entre eux (71%) pensent que leur organisation devra changer plus rapidement au cours des trois prochaines années pour se préparer à l’avenir, et 78 % ressentent la pression du changement. Ces résultats proviennent d’une récente enquête baptisée Le Défi de la Vitesse (The Challenge of Speed), réalisée par l’Economist Intelligence Unit et sponsorisée par Ricoh. Parmi les personnes du secteur des soins de santé interrogées figurent des collaborateurs d’hôpitaux, ainsi que des producteurs d’appareils médicaux et de produits pharmaceutiques.